Art de rue

Les fallas débutent en

Professionnels de la fête

Il est nécessaire de mettre en évidence l’image de l’artiste fallero. Ce professionnel est plus qu’un sculpteur de figures gigantesques, plus qu’un peintre ou plus qu’un charpentier. En fait, l’artiste fallero est une sorte d ‘«artiste total» qui projette le monument dans son imagination et lui donne forme, aidé par des spécialistes de certaines tâches artistiques.

En général, un artiste fallero crée aussi un style qui lui est propre, un signe d’identité qui l’accompagne toujours dans ses travaux, qui l’identifie et le différencie des autres artisans de sa même corporation.

L’un des endroits les plus attrayants et les plus curieux à visiter pour se rapprocher du travail de ces artistes est, sans aucun doute, “La cité de l’Artiste Fallero”. Il concentre la plupart des ateliers gigantesques où sont réalisés les monuments. Là, tout au long de l’année, il y a une frénésie continue de travail et c’est souvent la présence de dizaines de curieux, intéressés à voir dans son contexte comment se fait une falla

L’Exposition du Ninot

Les “ninots” sont les figures qui composent les scènes des monuments des Fallas. Au début de février, chaque commission apporte son meilleur “ninot” (un seul) à une exposition collective, qui est ouverte au public jusqu’au jour de la plantà(placer dans la rue), où chaque figure est recueillie, dans un défilé très bruyant, sifflets et musique de charanga, chaque commission l’amène jusqu’au monument dont elle fait partie.
Chaque visiteur de l’exposition précitée a la possibilité d’élire, parmi tous, le “ninot” qu’il aime le plus: soit pour son originalité, soit pour son élaboration. Au moment de la clôture, les votes sont comptés et le “ninot” qui a obtenu le plus de votes sera gracié: il aura l’honneur d’être le seul “ninot” de tout Valence qui, officiellement, ne brûlera pas la nuit du 19.
Cette même procédure est répétée avec les fallas infantiles, dont les ninots peuvent également être visités dans la même exposition.

La Planta (Montage dans la rue)

C’est un terme valencien qui, lors de la traduction, pourrait être l’équivalent de “soulèvement”. C’est, en effet, le moment où le sommet de la falla, sa partie la plus haute, est définitivement dressé. Comme les fallas gagnent chaque année en hauteur et en grandeur , le placement de ces pièces devient une tâche ardue, qui peut durer plusieurs jours et est suivie avec conviction par des dizaines de personnes.

Au fil du temps, l’expression a été généralisée: la “plantà” est considérée, à l’heure actuelle, le moment exact où la falla est complètement terminée et prête à être visitée, avec tous ses “ninots”, pancartes et divers détails (gazon, lumières, panneaux explicatifs, etc.)

Cela se produit dans la nuit du 15 mars.

Fallas Municipales

La Mairie de Valence finance deux fallas municipales, qui sont hors concours et qui sont montées sur la Place de la Mairie (Ayuntamiento).
En 2018, la grande Falla “Equilibre Universel” est conçue par Okuda et réalisée par les artistes Pepe Latorre et Gabriel Sanz. La Falla infantine “Le petit prince” est l’œuvre de l’artiste Miguel Hache.

Artistes falleros

Ils sont le mélange d’architectes, de sculpteurs, de peintres et de décorateurs d’une immense polyvalence, d’imagination et de créativité. Ils ont pu mettre à jour les anciennes techniques artisanales et les adapter aux nouvelles technologies. De nos jours, en plus d’être les créateurs des fallas, ils développent d’autres produits artistiques, tels que des chars décoratifs, des décors de théâtre ou de cinéma, la décoration de parcs à thème, etc. Le « Gremio Artesano de Artistas Falleros » est l’association professionnelle qui soutient l’activité de ces artistes d’art plastique .

Musique

La tradition musicale valencienne, issue des sociétés de musique et des groupes de Tabal et de Dolçaina, instruments valenciens par excellence, s'est développée grâce aux fêtes populaires et aux Fallas en particulier. Les rues de la ville sont réveillées à tout moment avec les partitions interprétées par les musiciens dans les différents actes que les commissions commémorent tout au long la journée.

Rues Illuminées

Voir les rues de la ville pendant les fêtes, et même quelques jours avant, est un immense plaisir pour la vue. Les commissions ornent leurs démarcations avec les illuminations artistiques des plus impressionnantes.
Des centaines de guirlandes de lumière, de dessins et de formes variées, avec une multitude de couleurs et de compositions audacieuses, s’entremêlent et se complètent pour donner un aspect multicolore aux quatre coins de Valence.

Les illuminations du quartier de Ruzafa sont particulièrement captivantes, les rues étroites sont combinées avec des rues larges et spacieuses, offrant une vaste gamme de possibilités d’éclairage.

En complément de l’éclairage, certaines fallas participent au concours des rues décorées.

Pour ce faire, ils délimitent une parcelle de la rue de leur démarcation et la décorent à volonté, en fonction d’un thème spécifique ou d’un environnement imaginé par eux et chaque année celui-ci varie de l’année précédente. Ce sont les falleros eux-mêmes qui participent à la confection des ornements, de plus en plus élaborés et coûteux.

Copyright © 2017 by Socarrat