Feu

Les fallas débutent en

La Cremà (mise à feu)

Contrairement à la “Planta”, qui marque le commencement de la fête fallera dans la rue, la “Créma” désigne sa fin.
C’est certainement l’évènement le plus populaire au niveau international et celui qui donne entièrement sens au concept “fête des fallas”: les monuments sont exposés dans la rue pour être brûlés.C’est son but ultime et en même temps sa grandeur. A l’aube du 19 au 20 mars, d’énormes brasiers flambent dans toute la ville. Les ardents monuments qui ,quelques heures auparavant se distinguaient dans les rues et les places, sont réduits en cendres devant la clameur de centaines de personnes qui assistent à ce rituel.
Symboliquement, les falleros jettent au bûcher allumé tout ce qui représente le superflu, nuisible ou simplement inutile et, avec ça, énoncent un nouveau départ, une «régénération» de l’esprit. C’est l’objectif qui depuis l’antiquité a toujours animé ce style de rituel païen.
En outre, la “créma” est un spectacle visuel qui permet de respecter la tradition pour débuter un nouvel exercice fallero, qui vise toujours à améliorer le précédent.

La Cabalgata del Fuego (La Parade du Feu)

Le 19 une spectaculaire parade arpente une des principales artères de la ville et celle-ci évoque un sublime éloge au feu
Le feu est, symboliquement, l’esprit de la fête, son but ultime. Ainsi, dans ce défilé, sont exposés les rites et spectacles les plus variés de la culture festive valencienne.
C’est une fête pleine de couleurs et de bruit, avec des chars, des mécanismes géants, de personnes déguisées, des fusées, de la poudre, du spectacle de rue, de la musique …Tout cela se déroule à la tombée de la nuit, quand les Ninots sont dévorés par les flammes

Copyright © 2017 by Socarrat